Un abonnement théâtral multisalles pour profiter d'une très belle sélection de spectacles à Bruxelles et en Wallonie ? C'est Nomade.be, une initiative originale pour vivre la culture en mouvement qui permet de choisir, à la carte, ses spectacles dans de nombreux lieux culturels à Bruxelles et en Wallonie.

Tous / Bruxelles / Charleroi / Huy / Liège / LLN / Namur / Drame / Emotion / Humour / Musique / Réflexion / Vaudeville
Botala Mindele De Rémi De Vos
Avec Pricilla Adadde, Valérie Bauchau, Stéphane Bissot, Philippe Jeusette, Etienne Minoungou, Benoît Vandorslaer, Jérémie Zagba
Mise en scène Frédéric Dussenne


Bruxelles / Drame / Humour Théâtre de Poche - Bruxelles Du mardi 12 septembre au samedi 16 septembre 2017 C’est le soir. Il pleut. A Bruxelles ? non, A Kinshasa….

Ruben et Mathilde ont invité Daniel et sa femme, Corine, à dîner. Ruben fait des affaires avec le gouvernement congolais. Daniel a un projet qui concerne le caoutchouc. Il espère que Ruben pourra lui faire rencontrer un puissant ministre congolais, lui aussi invité. Mais le ministre n’est pas pressé, vu qu’il parle aux Chinois… Entre Beckett (Godot) et Feydeau (pour la comédie des apparences), Botala Mindele finit par exploser à la face du spectateur qui - hurlant de rire, se demandera peut-être s’il ne doit pas pleurer….

Botala Mindélé illustre la fascination de cet homme blanc qui se croyait sur le toit du monde pour cette Afrique - représentée ici par les deux domestiques noirs, Louise et Panthère, dont la sensualité électrique fait tourner la tête à toute la maison - qu’il n’est jamais parvenu à considérer comme un partenaire égal et qui n’a plus besoin de lui.La vision que nous offre De Vos de la débandade occidentale, si elle est sans complaisance, est compensée par une humanité profonde qui ne condamne aucun personnage.

Frédéric Dussenne avait mis en scène un formidable Occident de Rémi De vos avec (déjà) Valérie Bauchau et Philippe Jeusette.
« Rémi De Vos est venu voir le spectacle à Bruxelles à plusieurs reprises. A l’issue d’une représentation, je lui ai demandé sur quoi il travaillait. Il m’a dit qu’il écrivait une pièce sur le Congo. Je lui ai lancé, comme une boutade, qu’il n’allait tout de même pas confier à une compagnie française une pièce sur notre ex colonie … Il m’a envoyé le texte. Et là, j’ai arrêté de plaisanter »

Durée : Création
Placement libre
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Botala Mindele
Botala Mindele
Rhinocéros de Eugène Ionesco                                  
Avec Isabelle De Beir, Christophe Destexhe, Aurélie Frennet, Gauthier Jansen, Julia Le Faou, Pietro Pizzuti, Fabrice Rodriguez, Salim Talbi, Laurent Tisseyre
Mise en scène : Christine Delmotte
Bruxelles / Drame / Emotion / Réflexion Théâtre des Martyrs - Bruxelles Du mardi 26 septembre au samedi 30 septembre 2017 Les habitants d’une ville sont confrontés à l’apparition de rhinocéros. Que faire, comment réagir ? Ils se transforment tous, petit à petit, en rhinocéros. Métaphore cinglante de la montée des totalitarismes, la pièce reste en résonance toujours bouleversante des temps que nous traversons.
                  
Tout commence donc comme un rêve, le rêve de Bérenger. Il regarde son monde et ses bizarreries avec une certaine distance. Une femme possède un chat, qui meurt, puis la femme devient ce chat. Tout est permis dans les rêves, notre imagination n’a plus de limites. « Je préfère à l'expression absurde celle d’insolite » nous dit Ionesco.
                  
Dans ce rêve raconté, la chorégraphie des rhinocéros est violente, agressive : gum-boots, body-clapping, peinture corporelle. Ces mouvements, ces couleurs et ces sons d’ensemble nous racontent « cette nature qui a ses lois », comme le dit Jean, avant de devenir rhinocéros. « La morale est antinaturelle » ajoute-t-il en braillant. Il veut remplacer la loi morale par la loi de la jungle. Bérenger lui répond : « Réfléchissez, voyons, vous vous rendez compte que nous avons une philosophie que ses animaux n’ont pas, un système de valeur irremplaçable. » Cette opposition nature/culture est constante dans la pièce. « Nous sommes des individus, pas des masses », nous rappelle Ionesco.
  
“Une mise en scène subtile et physiquement prégnante de la bataille entre un retour à la nature brutale et la culture qui trouve évidemment des échos à certaines manifestations actuelles. ” L’ Echo

“Si Christine Delmotte sait inventer et maîtriser un plateau, elle est aussi habile à diriger ses ouailles, à les définir avant qu’ils ne succombent.Tous se mettent en bouche, en corps, avec gourmandise, la logique délirante d’Ionesco.” Le Soir***


Durée : 1h50
Places numérotées   

Plus d'info Ajouter à ma sélection
Rhinocéros
Rhinocéros
Le Misanthrope De Molière
Avec : Patrick Bru?ll ou Laurent Capelluto (Alceste), Alexia Depicker (Arsinoé et Eliante), Vincent Huertas (Oronte et les Marquis Virtuels), Francçois Langlois (Philinte) et Laure Voglaire (Célimène)
Mise en Scène : Dominique Serron

Bruxelles / Drame / Humour / Réflexion Studio Thor - Saint-Josse-ten-Noode Du jeudi 12 octobre au samedi 14 octobre 2017 Pauvre Alceste, de quel monde sommes-nous complices ?
                   
Tu dénonces l'hypocrisie et le culte de l'apparence, ne voyant partout « qu'imposture, intérêt, trahison, fourberie ». Tu revendiques simplement un idéal de droiture réclamant loyauté, honnêteté et transparence des cœurs !
Cette rectitude pousse ta franchise jusqu’à la brutalité. Antipathique, mais comique, tu te fais des ennemis, multiplies les procès et t'enfermes à jamais dans le redoutable rôle du Misanthrope. Mais cela ne suffit pas encore é ta détresse !
                   
Tu as aussi la faiblesse d'être épris d'une jeune femme, particulièrement douée pour les manœuvres de séduction et de toute évidence « appareillée », elle, à la réussite sociale. Un modèle de mondanité qui rassemble autour d'elle un essaim de courtisans qui l'adulent. Reine du bel esprit, elle s'affirme brillante, libre et indépendante mais aliénée au profil de la coquette ! Elle a pourtant bien dit qu'elle t'aimait mais, tragique, tu veux plus, tu veux tout !
                   
Une partition magnifique que ce Misanthrope, qui remue à l'endroit de la justice, de l'authenticité et de la société. Un texte où l'hypocrisie joute avec les valeurs morales et où l'indécence ne recule devant rien pour se rapprocher du pouvoir.
Transposons les « salons précieux » en « salons internet », la fièvre mondaine du paraître, en celle de l'apparaître, le « bel esprit » en «chronique » piquante et nous comprendrons si bien aujourd'hui, l'inquiétude de Molière face à une société qui s'expose et trahit.
Durée : non connue
Placement libre
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Le Misanthrope
Le Misanthrope
Dans le noir De Régis Duqué
Mise en scène de Pierre Somville
Avec Amandine Vandeheede, Fanny Dreiss, Michel Collige, Jonathan Simon, Manuel Campos et Mickaël Dubois
Bruxelles / Drame Les Riches Claires - Bruxelles Du jeudi 9 novembre au mercredi 15 novembre 2017 C’est par l’omniprésence de l’obscurité que tout commence. Dans le noir émergent des individus. Des garçons et des filles fantasmés en gangsters et policiers. Tous semblent chercher à retarder la fatalité.
Il y a Betty, qui veut être amoureuse.
Il y a Tom, qui est amoureux de Betty.?
Il y a Donald, qui est amoureux de Betty.?
Il y a Jerry, qui est amoureux de Betty.
Il y a l’électricien, ou l’inspecteur de police, obsédé par Betty et qui questionne le destin...
Et surtout, il y a l’intériorité d’une tenancière qui cherche la lumière au plus profond de ses histoires.

L’auteur nous livre une pièce lardée de clins d'oeil et de références tant au polar qu'à la tragédie classique. Les quatre scènes présentées dans un ordre successifs se déroulent, dans les faits, en simultanéité. Voilà donc le spectateur averti.


Durée : 1h30
Placement libre


Plus d'info Ajouter à ma sélection
Dans le noir
Dans le noir
Les Chatouilles ou la danse de la Colère D’Andréa Bescond
Avec Fanny Dumont
Mise en scène Eric Metayer

Bruxelles / Drame / Emotion / Humour La Vénerie / Espace Delvaux - Bruxelles Du mardi 28 novembre au samedi 2 décembre 2017 Odette a 8 ans. Elle aime rire et dessiner. Elle fait confiance aux adultes. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents ? Pourquoi refuserait-elle de jouer aux « chatouilles » ?
Odette ne parle pas, elle ne croit pas qu’elle pourrait être crue. Pour qu’on la comprenne, elle danse. Face aux autres enfants, à ses parents, aux amis, aux flics, face à la justice, elle danse… Le désir de vivre et de résilience entraînera Odette dans un jusqu’au-boutisme outrancier, rock n’ roll et souvent drôle. Car le spectacle, qui rassemble ici plus d’une vingtaine de personnages, nous fait passer  salutairement du rire à l’émotion sincère. Ce qui est rare !

« Juste, beau, optimiste : Un implacable rendez-vous avec l’émotion, l’élégance et la force de la nuance. Ça chamboule, ça fait sauter les verrous et goûter à la vie » La Libre Belgique
« Un spectacle captivant, drôle, bouleversant et révoltant. Un véritable ascenseur émotionnel (…) Forcément, ça réveille ! » Le Soir

Molière du meilleur seule en scène 2016


Durée : 1h30
Placement libre


Plus d'info Ajouter à ma sélection
Les Chatouilles ou la danse de la Colère
Les Chatouilles ou la danse de la Colère
Eddy Merckx a marché sur la lune de Jean-Marie Piemme
Avec Tom Adjibi, Romain Cinter, Sarah Espour, Sarah Grin, Julien
Mise en scène : Armel Roussel
Bruxelles / Drame / Emotion / Réflexion Théâtre Les Tanneurs - Bruxelles Du jeudi 7 décembre au mercredi 13 décembre 2017 20 juillet 1969. A quelques heures d’intervalle, deux événements : Eddy Merckx gagne son premier tour de France et Neil Armstrong devient le premier homme à fouler le sol lunaire.

Début 2016, Max quitte Julia avec qui il vit depuis trois ans à New-York. L’Europe le rappelle, ses racines le réclament. L’histoire de Max ne se raconte qu’en lien avec avec celle de ses parents, issus de la génération d’après mai 68.

Le squelette du spectacle est cette fiction singulière, traversée par la réalité du monde et par l’histoire, parcourue par les questions de la mémoire, de la filiation, de l’héritage. Mais Eddy Merckx a marché sur la lune est un spectacle collectif, éclaté : entre flashbacks, rencontres et chemins de traverse, ces vies que Jean-Marie Piemme raconte sont liées à une multitude d’autres personnages, sont habitées par le groupe, par la fragilité et l’humanité de toutes les personnes croisées, de toutes les personnes vivantes, partout et en tout temps.

Un texte touchant, actuel, sur la jeunesse, le monde et la difficulté d’y trouver sa place. Entre nostalgie, passions, colère, consolation, révoltes, fêtes, violence et douceur, la joyeuse équipe d’Armel Roussel propose une forme théâtrale énergique et simple, proche du spectateur, qui réconcilie intime et politique dans une belle célébration de la vie.
Durée : non connue
Placement libre
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Eddy Merckx a marché sur la lune
Eddy Merckx a marché sur la lune
Kennedy Thierry Debroux
Avec Alain Leempoel, Dominique Rongvaux et Anouchka Vingtier
Mise en scène : Ladislas Chollat
Drame / Emotion / LLN / Réflexion Théâtre Jean Vilar - Louvain-la-Neuve Du samedi 20 janvier au mercredi 24 janvier 2018 Mai 1962 : Gala pour l’anniversaire du Président John F. Kennedy. Ce fameux soir où Marilyn, plus aguicheuse que jamais, susurre un « Happy Birthday Mister President » entré dans la légende.
JFK s’éclipse dans une suite de l’hôtel. Son frère Bobby le presse de rejoindre les invités et de serrer des mains, mais Jack en est incapable tant son dos le fait souffrir. Ce n’est pas le personnage fringant avec son merveilleux sourire de gendre idéal qui apparaît mais un homme fragile avec ses failles, ses secrets qu'il dissimule d'ordinaire si bien.
Une mystérieuse jeune femme parvient à s’introduire dans la suite présidentielle. Elle semble tout savoir des Kennedy. Grâce à elle, on en apprend long sur la personnalité de ce président emblématique...
Un suspense psychologique qui nous fait entrer dans les coulisses du pouvoir et révèle la part d’ombre de cette dynastie qui a fait rêver le monde.


“Ladislas Chollat met en valeur le texte et les comédiens. Sexe, pouvoir, corruption, dissimulation, des ingrédients idéaux pour une histoire incroyablement romanesque. “ La Libre
“Le texte dense est tiré au cordeau et servi par des acteurs irréprochables, dans une scénographie à l’esthétique très léchée.”  L’Echo

Durée : 1h30
Places numérotées           

Plus d'info Ajouter à ma sélection
Kennedy
Kennedy
Arctique d’Anne-Cécile Vandalem
Avec Véronique Dumont, Eric Drabs, Philippe Grand’Henry, Zoé Kovacs, Gianni Manente, Anne-Pascale Clairembourg, Jean-Benoît Ugeux.
Mise en scène : Anne-Cécile Vandalem
Bruxelles / Drame / Emotion / Humour / Réflexion Théâtre National - Bruxelles Du vendredi 26 janvier au jeudi 1er février 2018 Anne-Cécile Vandalem était déjà intéressée par le Danemark, on l’a vu dans Tristesses. Elle se passionne aujourd’hui pour le Groënland, et le mythique “Passage Nord-Ouest” que le changement climatique et la fonte des glaces ont désormais rendu accessible aux navires de croisière.
En 2025, l'Arctic Serenity, un bateau de luxe prochainement transformé en hôtel pour touristes fortunés, est remorqué jusqu’au Groënland.
A son bord, sept passagers clandestins vont être pris au piège d’un complot destiné à les faire disparaître.
Fidèle à son goût pour le thriller politique, Anne-Cécile Vandalem nous dévoilera progressivement les stratégies et manipulations qui aboutiront à l’échouage. Et ce sont les projections vidéos qui, depuis le salon principal du navire, évoqueront le passé des personnages et ce qui les a conduits là.
Durée : non connue
Places numérotées


Plus d'info Ajouter à ma sélection
Arctique
Arctique
Jackie (un drame de princesse) Une création collective de Reste Poli Productions
Avec Marie du Bled et Marie-Paule Kumps
Mise en scène : Olivier Lenel


Bruxelles / Drame / Réflexion Théâtre de la Vie - Bruxelles Du mardi 6 mars au samedi 10 mars 2018 Dans les années 60, Jackie Kennedy était la représentation de la femme idéale, le « rêve » de nos grand-mères : une épouse soutenante, une mère aimante, belle, gracieuse, réservée. Une femme luttant pour correspondre à cet idéal. Une princesse soumise à la domination masculine. Aujourd’hui, on nous dit que les temps ont changé…

Jackie (un drame de princesse) est la nouvelle création théâtrale de Reste Poli Productions mise en scène par Olivier Lenel. Le spectacle s’articule autour du monologue Jackie écrit par Elfriede Jelinek (Prix Nobel de littérature en 2004) et tiré du recueil Drames de Princesses. Jackie, personnage aux facettes multiples représentées par deux comédiennes, Marie du Bled et Marie-Paule Kumps, parlant d’une seule voix et incarnant une femme en lutte qui se revendique autant qu’elle se défend.

Quel héritage avons-nous conservé de cette figure du glamour des années 60, trompée, ridiculisée, digne dans le veuvage, star de la presse… Avec un humour grinçant, le spectacle explore, à travers la figure de Jackie, la violence de l’effort exigé des femmes pour correspondre à l’idéal que notre société actuelle se fait d’elles. Un regard cynique et éclairant sur l’image que cette société impose à la figure féminine : mise en valeur sans être mise en avant.
Durée : non connue
Placement libre
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Jackie (un drame de princesse)
Jackie (un drame de princesse)
King Kong Théorie de Virginie Despentes
Avec Marie-Noëlle Hébrant, Maud Lefebvre, Delphine Ysaye
Sous le regard dramaturgique de Julie Nayer assistée par Lisa Cogniaux
Bruxelles / Drame / Humour / Réflexion Centre Culturel de Huy - Huy, Théâtre de la Toison d'Or - Ixelles Du mercredi 7 mars au samedi 24 mars 2018 « J'écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf... » Paru en 2006, le manifeste féministe punk de Virginie Despentes a alors claqué comme un gros coup de Doc Martens à la tête des conventions patriarcales. Plus que jamais d'actualité, le voici servi sur scène par un trio de comédiennes habitées qui rappellent que « Comprendre les mécaniques de notre infériorisation (...), c'est comprendre les mécaniques de contrôle de toute la population. » Un uppercut qui laisse la trace cuisante de ses cinq doigts sur les joues de tous les spectateurs, hommes et femmes.

« Animal, percutant, drôle, léger, grave et noir, ce King Kong Théorie décoiffe un max’!” Le Bourlingueur du Net
« À la fin du spectacle, on ressort forcément touché, encore bouleversé par la tirade finale. Une réussite. » La Capitale


Durée : 1h15
Placement libre  Attention petite jauge
Plus d'info Ajouter à ma sélection
King Kong Théorie
King Kong Théorie
Dernier Lit D’après Hugo Claus
Avec Claire Bodson et Laura Sepul.
Mise en scène : Christophe Sermet.
Bruxelles / Drame KVS - Bruxelles Du vendredi 23 mars au jeudi 29 mars 2018 "Le dernier lit" est une nouvelle tirée du dernier recueil de Hugo Claus publié de son vivant. Le 19 mars 2008, il s'en allait d’une mort décidée et choisie, après une dernière coupe de champagne avec quelques intimes, sans attendre que la maladie ne le prive de ses facultés.
Le dernier lit, justement, raconte une mort programmée. La fin de course d’une passion entre femmes, passion comme savait les décortiquer Claus.

Ostende, un hôtel au luxe fané. Emily se remémore son enfance de soliste prodige, sa relation infernale à sa mère, son tumultueux amour pour Ana - liaison scandaleuse aux yeux de la société flamande conformiste. Pendant ce temps, l’amante se repose sur le lit de la suite. Au rez-de-chaussée, des huissiers en virée chantent la gloire du F.C. Bruges. Dans ce décor inerte, la passion se retrouve piégée. Tout pousse à commettre un acte déchirant et irréparable. Pour se sentir vivre.

Christophe Sermet adapte une nouvelle de Hugo Claus pétrie d’amour fou, d’irrévérence et de pulsions mortelles. Un conte amoral mordant et pathétique, tout en clair-obscur, dont l’humeur tragi-comique oscille entre la peinture de Spilliaert et les photographies de Nan Goldin.
 
Spectacle du Rideau de Bruxelles joué au KVS Box


Durée : non connue
Placement libre
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Dernier Lit
Dernier Lit
Oh les beaux jours De Samuel Beckett                                  
Avec Anne-Claire,Philippe Vauchel
Mise en scène : Michael Delaunoy
Bruxelles / Drame / Humour / Réflexion Théâtre des Martyrs - Bruxelles Du mardi 17 avril au samedi 21 avril 2018 « Commence, Winnie. Commence ta journée, Winnie. »
Étendue d’herbe brûlée.
Winnie, la cinquantaine coquette, est enterrée jusqu’à la taille.              
À ses côtés, un cabas dont elle extrait des objets qui lui rappellent les plaisirs et les trivialités de l’existence.                  
Un peu en retrait, presque invisible, son compagnon Willie vaque à ses occupations. Le soleil brille, Winnie chantonne.
Happy days.
Mais où va-t-elle donc puiser cette capacité d’émerveillement ? Dans le trou où elle s’enfonce ?                  
Cinquante ans après sa création belge au Rideau de Bruxelles, Michael Delaunoy met en scène ce chef-d’œuvre de Beckett, à la langue ciselée et percutante. Un texte qui témoigne avec humour de notre lutte contre toute forme de perte. Une farce tragique et tendre sur la faculté des humains à rester dignes. Malgré tout.

Durée : non connue
Places numérotées


Plus d'info Ajouter à ma sélection
Oh les beaux jours
Oh les beaux jours
La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel
Avec Dirk Roofthooft et Jérôme Kircher?
Mise en scène : Guy Cassiers
Bruxelles / Drame / Emotion / Humour / Réflexion Théâtre National - Bruxelles Du vendredi 25 mai au jeudi 31 mai 2018  Monsieur Linh s’est réfugié en Europe avec sa petite-fille suite aux bombardements qui ont détruit son pays et anéanti le reste de sa famille. Totalement démuni face aux codes d’intégration dans son pays d’accueil, n’en maîtrisant pas même la langue, il rencontre sur un banc un autre traumatisé de la guerre, un ancien soldat qui a contribué à la destruction de son pays.
Dirk Roofthooft et Jérôme Kircher porteront les récits distanciés de ces deux hommes que tout oppose, deux naufragés de la vie pourtant saisis par l’empathie, et dont l’expérience sensorielle partagée, en dépit de leurs difficultés de communication, trouvera un écho visuel dans les images projetées.
Pour cette adaptation du roman de Philippe Claudel, Guy Cassiers restera donc fidèle à son principe : « ce qui est dit n’est pas montré, et ce qui est montré n’a pas à être dit ».
Durée : non connue
Places numérotées


Plus d'info Ajouter à ma sélection
La petite fille de Monsieur Linh
La petite fille de Monsieur Linh
 

Ma sélection

Valider vider