Un abonnement théâtral multisalles pour profiter d'une très belle sélection de spectacles à Bruxelles et en Wallonie ? C'est Nomade.be, une initiative originale pour vivre la culture en mouvement qui permet de choisir, à la carte, ses spectacles dans de nombreux lieux culturels à Bruxelles et en Wallonie.

Tous / Bruxelles / Charleroi / Huy / Liège / LLN / Namur / Drame / Emotion / Humour / Musique / Réflexion
Vive Bouchon ! de Jean Dell et Gérard Sibleyras
Avec Jean-François Breuer, Thomas Demarez, Xavier Elsen et Amélie Saye
Mise en scène : Emmanuelle Mathieu
Humour / Namur / Réflexion Théâtre Jardin Passion - Namur Du mardi 23 janvier au samedi 27 janvier 2018 Bouchon est un tout petit village dépeuplé, battu par les vents, où la cabine téléphonique sert de salle polyvalente. Pour éviter que son village ne meure, Jacques, le maire, extorque depuis des années des subventions à l’Union Européenne. Tout est ingénieusement pensé. Et ça semble fonctionner à merveille. Jusqu’à ce que Bruxelles envoie un inspecteur pour vérifier où passe l’argent… Jacques réclame alors l’indépendance, la création d’un état Bouchon… Mais qui va payer ? Bruxelles ! Pourquoi s’en priver ?

« A hurler de rire ! » Le Parisien
« Des dialogues délirants... frisant la pure folie ! » Pariscope
« Hilarantissime » RTL
« Le public n’en peut plus de rire » Le Figaro
Durée : 1h20
Placement libre
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Vive Bouchon !
Vive Bouchon !
Obsolète Une création du Collectif Rien de Spécial  
Mis en scène et avec Alice Hubball, Marie Lecomte, Hervé Piron
Bruxelles / Humour / Réflexion Théâtre Varia (Grand Varia) - Bruxelles Le mardi 23 janvier 2018 Tandis que les poissons meurent dans leurs rivières, que les ours blancs se noient dans leurs banquises, que les agriculteurs indiens se suicident dans leurs champs, Marie, Alice et Hervé culpabilisent dans leurs cuisines. Chaque jour, on leur dit que c’est un peu plus foutu, que la planète se réchauffe davantage, que la bourse et les banques ont ruiné un nouveau pays, que l’air est un peu moins respirable, que les gros sont plus gros, les petits, plus petits ; bref que le monde est Obsolète, et eux, tout ce dont ils sont capables, c’est de trier leurs déchets, remplacer leurs ampoules par des leds, traquer les labels bio sur les étiquettes, forwarder des pétitions à leurs contacts. Ils ont beau être des comédiens, défendre leurs convictions et ne pas s’aveugler sur leurs contradictions, ils se sentent coincés, déresponsabilisés, assistés, manipulés, stressés.
L’ennemi est multiple, gigantesque et sans visage, et les victimes, isolées, divisées, désorganisées, endormies ou consentantes.

Stop. Ils veulent agir, se confronter à un réel qui leur paraît pour l’instant surnaturel, le réel du monde de demain, celui qu’on leur promet depuis qu’ils sont petits, bousillé, sans couche d’ozone, sans animaux, sans pétrole et sans électricité.

Alors direction 2070. Mais dans ce futur pas si lointain et encore inconnu, comment les trois acteurs  vont-ils trouver les moyens d’assurer leur survie ?
                  
“Une scénographie simple pour des causes complexes, quelques accessoires, un jeu juste, naturel pour un spectacle dont on sort avec un grand sourire malgré le grave sujet, au fond. » L’Echo                      
« Avec un art consommé de la pirouette et de l’humour à froid, Alice, Marie et Hervé livrent un spectacle hilarant (et instructif) sur nos sympathiques velléités de nous conduire en citoyens responsables. » Le Soir        
Durée : env 1h30
Placement libre       

Plus d'info Ajouter à ma sélection
Obsolète
Obsolète
C’est toujours un peu dangereux de s’attacher à qui que ce soit de Eno Krojanker et Hervé Piron
Bruxelles / Humour / Réflexion Théâtre Varia (Grand Varia) - Bruxelles Le mercredi 24 janvier 2018 Au théâtre comme en politique, mégalomanie, narcissisme et manque d'empathie peuvent mener au désastre. Eno Krojanker et Hervé Piron le savent et en jouent. Comme l’Auguste et le Clown blanc, à la fois complémentaires et opposés, ils forment un duo pince sans rire, qui a un sens inégalé du second degré et de l’autofiction.

Utilisant comme point de départ une scène d’enfance à la fois tragique et d’un anecdotique consternant propice à l’identification, ils entraînent le public sur la pente glissante de la fascination et de la perte du sens critique. Les deux acteurs, tels des vases communicants, inversent ou démultiplient les rôles. De la figure du metteur en scène tout puissant en passant par celle de l’artiste narcissique et forcément maudit, ils nous mènent en bateau et nous font dériver en eaux troubles au gré de leur fantaisie et de leur volonté. Entre les jeux de séduction et de manipulation, les jeux d’influence et de domination, ils questionnent le rapport entre la scène et le public. Peut-on de gré ou de force devenir un « bon public »? Et si le théâtre, tout compte fait, tenait de la dictature ?

« [...] Où le spectateur cherche à se faire rire, ou se faire peur, ou se faire frémir, l’artiste, lui, aspire au regard, à l’adhésion. C’est sur le décalage voire le dérapage entre ces deux notions, et le malaise qui en jaillit, que tablent Eno Krojanker et Hervé Piron dans cette entreprise de construction/démolition, tantôt inquiétante, tantôt hilarante, qui vous convoque au-delà du miroir. » La Libre


Durée : env 1h30
Placement libre  

Plus d'info Ajouter à ma sélection
C’est toujours un peu dangereux de s’attacher à qui que ce soit
C’est toujours un peu dangereux de s’attacher à qui que ce soit
Arctique d’Anne-Cécile Vandalem
Avec Véronique Dumont, Eric Drabs, Philippe Grand’Henry, Zoé Kovacs, Gianni Manente, Anne-Pascale Clairembourg, Jean-Benoît Ugeux.
Mise en scène : Anne-Cécile Vandalem
Bruxelles / Drame / Emotion / Humour / Réflexion Théâtre National - Bruxelles Du vendredi 26 janvier au jeudi 1er février 2018 Anne-Cécile Vandalem était déjà intéressée par le Danemark, on l’a vu dans Tristesses. Elle se passionne aujourd’hui pour le Groënland, et le mythique “Passage Nord-Ouest” que le changement climatique et la fonte des glaces ont désormais rendu accessible aux navires de croisière.
En 2025, l'Arctic Serenity, un bateau de luxe prochainement transformé en hôtel pour touristes fortunés, est remorqué jusqu’au Groënland.
A son bord, sept passagers clandestins vont être pris au piège d’un complot destiné à les faire disparaître.
Fidèle à son goût pour le thriller politique, Anne-Cécile Vandalem nous dévoilera progressivement les stratégies et manipulations qui aboutiront à l’échouage. Et ce sont les projections vidéos qui, depuis le salon principal du navire, évoqueront le passé des personnages et ce qui les a conduits là.
Durée : non connue
Places numérotées


Plus d'info Ajouter à ma sélection
Arctique
Arctique
Tout va très bien De Gilles Dal
Avec Laurence Bibot, Alexis Goslain et Ariane Rousseau
Mise en scène  Nathalie Uffner
Bruxelles / Humour Théâtre de la Toison d'Or - Ixelles Les lundi 29 janvier 2018 et mardi 30 janvier Il n'y a probablement rien de plus triste au monde que la maladie d'un enfant. Mais sous la plume de Gilles Dal, il n'y a surtout rien de plus drôle non plus ! Quand la tuile du siècle tombe sur leur progéniture, un couple s'engage dans un parcours du combattant jalonné de personnages plus désopilants les uns que les autres -la plupart du temps à leur insu. Professionnels de la santé, professionnels de la compassion, amis maladroits et désemparés... Les codes sociaux s'effondrent pour mieux dévoiler l'absurdité de l'existence. Un spectacle à prescrire en priorité aux rates sensibles, garanti pathos free.
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Tout va très bien
Tout va très bien
Spartakis    De Patrick Chaboud  
Avec Loïc Comans, Sophie D’Hondt, Philippe Drecq, Bruce Ellison, Manon Hanseeuw, Thomas Linckx, David Notebaert, Bénédicte Philippon et Xa
Mise en scène : Patrick Chaboud
Bruxelles / Humour Magic Land Théâtre - Bruxelles Du mardi 6 février au samedi 10 février 2018 2212. La confédération helvético-germanique qui a succédé à l’Europe, dirige désormais seule l’empire. Toutes les ressources naturelles ayant étés épuisées sur terre, elle affrète d’énormes vaisseaux pour tenter de rejoindre une planète vierge aux confins de la galaxie. Pour ce voyage sans retour, seules les plus grandes fortunes ont pu prendre place à bord de l’Antartika, le vaisseau-mère dirigé par la chancelière. Celle-ci ignore pourtant que Spartakis, le dernier grec, héritier de la dette colossale laissée par ses ancêtres, s’est introduit clandestinement à bord afin de renverser le pouvoir.
                  
Une aventure intersidérale mystico-burlesque entre Robin de Bois et Star Wars, où se joue pourtant le destin de l’humanité.   
Attention : les places sont rares à bord de l’Antartika. Aurez-vous la chance d’en obtenir une?
              
“(...) Une fresque désopilante dont seul le Magic Land a le secret.” Le Suricate Magazine
“L’objectif n’est ici que ludique et humoristique. Et ça marche, à entendre les rires ininterrompus de la riche assemblée dans ce lieu qui joue à fond la carte de la convivialité.” Métro

Durée : env 2h30 (avec entracte)
Placement libre


Plus d'info Ajouter à ma sélection
Spartakis   
Spartakis   
La Vedette du Quartier De et avec Riton Liebman
Bruxelles / Emotion / Humour Théâtre de Poche - Bruxelles Du mardi 20 février au samedi 24 février 2018 Riton Liebman est un concentré d’humour juif et belge qui fonctionne ( donc ) à l’autodérision. Sa quête du Graal, il l’entame à 13 ans en jouant dans Préparez vos Mouchoirs de Blier avec Dewaere et Depardieu. Son passage dans le lit de Carole Laure ( à poil ) pour les besoins du film le traumatise un peu et fait de lui la vedette des copains, du quartier, du milieu... Il quitte l’école, joue au Théâtre du Parc qu’il quitte en piquant des costumes, descend à Paris, fait des piges au Canard Enchaîné, joue des rôles d’ado, vit et sort avec des ados avec lesquels il partage des rêves de projets et de notoriété.

Et toujours, il y a Marcel Liebman, ce père brillant, envahissant, aimant qui l’accompagne et Bertrand Blier, l’autre père – artistique – que Riton cherche sans cesse à atteindre.

Avec son carnet de bord, Riton nous offre autant l’histoire d’un mec qui se prend les pieds dans les portes du paradis, que celle d’un enfant perdu dans un monde de faux-semblants.

"Le pari est risqué. Ne parler que de lui. Mais qu'importe le sujet, seule compte la manière de l'aborder. Et cette manière, ce chic, cette sincérité, il les porte en lui et nous les offre avec courage et générosité." La Libre Belgique
“On a déjà envie d’être au prochain épisode. C’est bon signe!" Le Soir
Durée : 1h10
Placement libre


Plus d'info Ajouter à ma sélection
La Vedette du Quartier
La Vedette du Quartier
King Kong Théorie de Virginie Despentes
Avec Marie-Noëlle Hébrant, Maud Lefebvre, Delphine Ysaye
Sous le regard dramaturgique de Julie Nayer assistée par Lisa Cogniaux
Bruxelles / Drame / Humour / Réflexion Centre Culturel de Huy - Huy, Théâtre de la Toison d'Or - Ixelles Du mercredi 7 mars au samedi 24 mars 2018 « J'écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf... » Paru en 2006, le manifeste féministe punk de Virginie Despentes a alors claqué comme un gros coup de Doc Martens à la tête des conventions patriarcales. Plus que jamais d'actualité, le voici servi sur scène par un trio de comédiennes habitées qui rappellent que « Comprendre les mécaniques de notre infériorisation (...), c'est comprendre les mécaniques de contrôle de toute la population. » Un uppercut qui laisse la trace cuisante de ses cinq doigts sur les joues de tous les spectateurs, hommes et femmes.

« Animal, percutant, drôle, léger, grave et noir, ce King Kong Théorie décoiffe un max’!” Le Bourlingueur du Net
« À la fin du spectacle, on ressort forcément touché, encore bouleversé par la tirade finale. Une réussite. » La Capitale


Durée : 1h15
Placement libre  Attention petite jauge
Plus d'info Ajouter à ma sélection
King Kong Théorie
King Kong Théorie
Moutoufs de et avec Myriem Akhediou, Monia Douieb, Jasmina Douieb, Hakim Louk’man et Othmane Moumen


Bruxelles / Humour / Réflexion Théâtre le Public - Bruxelles Du mardi 13 mars au samedi 17 mars 2018
Erratum : Contrairement à ce qui est indiqué dans la brochure, le spectacle Moutouf se jouera en mars et non en février au Théâtre Le Public.
Ces cinq acteurs-là ont un point commun : un papa marocain et une maman belge. Et cette dualité, qu’ils le veuillent ou non, ils la portent, elle est dans leurs prénoms, sur leurs visages. «Moutoufs» c’est comme ça qu’on les appelait dans la cour de récré. Ils se sont réunis entre Zinnekes pour parler de leurs pères. De la honte, la gêne du gène. Du racisme intégré, digéré, virus invisible. Parler de ces ponts et de ces trous, du risque de se perdre. De couscous, d’exotisme, de saucisson pur porc, de religion, de tourisme, de transmission avortée… Mais quel puzzle composons-nous avec les multiples pièces qui nous racontent ?

Voici un voyage amoureux et tendre, douloureux et joyeux au pays des zèbres et des frontières, un périple autour des sens à la recherche du goût du premier tagine. Une mosaïque de questions sans réponses et de réponses sans questions. Un panaché bigarré comme eux, de scènes et de tableaux, de témoignages, de musiques et de danses. Un spectacle mandala aux allures de festin, fort, original et gai.


Durée : Non connue
Places numérotées
Plus d'info Ajouter à ma sélection
Moutoufs
Moutoufs
The Elephant in the room  Un concept du Cirque Le Roux                                    
Avec Lolita Costet, Grégory Arsenal, Philip Rosenberg, Yannick Thomas
Mise en scène Charlotte Saliou              

Charleroi / Emotion / Humour Palais des Beaux-Arts (PBA) - Charleroi Le vendredi 16 mars 2018 Coincée en compagnie de son mari, son valet et son amant, la divine Miss Betty nous reçoit, le jour de son mariage, dans le salon de son Château. Sur scène, ils ne sont pas seuls. Il y a avec eux l’invisible et fameux Elephant in the room, le perturbateur de l’ordre établi, la trompe au milieu du visage que nous refusons de voir.
                      
Rapidement, on se laisse emporter par l’atmosphère envoûtante installée par ce décor élégant. Les artistes y enchaînent, avec humour et excentricité, portées acrobatiques, mimes, équilibres et claquettes.
                              
Avec une distribution spectaculaire d’acrobates ayant parcouru le monde, de Broadway à Montréal avec la Cie des 7 doigts de la main, les artistes du Cirque Le Roux ont été récompensés au festival mondial du cirque et salués par la presse mondiale...
                                  
Un spectacle de haute voltige, fusion parfaite entre cirque, théâtre, music–hall et cinéma hollywoodien des années trente !

“Leurs confrontations se métamorphosent en une acrobatie de haut niveau, en tenue chic et glamour, saupoudrée d'une dose d'humour et d'excentricité. Un spectacle beau et brillant, par quatre jeunes artistes issus des grandes écoles du cirque de Montréal et Bruxelles.” Telerama


Durée non connue
Places numérotées
Plus d'info Ajouter à ma sélection
The Elephant in the room 
The Elephant in the room 
Oh les beaux jours De Samuel Beckett                                  
Avec Anne-Claire,Philippe Vauchel
Mise en scène : Michael Delaunoy
Bruxelles / Drame / Humour / Réflexion Théâtre des Martyrs - Bruxelles Du mardi 17 avril au samedi 21 avril 2018 « Commence, Winnie. Commence ta journée, Winnie. »
Étendue d’herbe brûlée.
Winnie, la cinquantaine coquette, est enterrée jusqu’à la taille.              
À ses côtés, un cabas dont elle extrait des objets qui lui rappellent les plaisirs et les trivialités de l’existence.                  
Un peu en retrait, presque invisible, son compagnon Willie vaque à ses occupations. Le soleil brille, Winnie chantonne.
Happy days.
Mais où va-t-elle donc puiser cette capacité d’émerveillement ? Dans le trou où elle s’enfonce ?                  
Cinquante ans après sa création belge au Rideau de Bruxelles, Michael Delaunoy met en scène ce chef-d’œuvre de Beckett, à la langue ciselée et percutante. Un texte qui témoigne avec humour de notre lutte contre toute forme de perte. Une farce tragique et tendre sur la faculté des humains à rester dignes. Malgré tout.

Durée : non connue
Places numérotées


Plus d'info Ajouter à ma sélection
Oh les beaux jours
Oh les beaux jours
L’Ecole des Ventriloques De Alexandro Jodorowsky
Avec Cyril Briant, Sébastien Chollet, Pierre Jacqmin, Emmanuelle Mathieu, Fabrice Rodriguez, Anne Romain, Isabelle Wéry
Mise en scène : Jean-Michel d'Hoop
Bruxelles / Emotion / Humour / Réflexion Théâtre 140 - Bruxelles Du mardi 8 mai au jeudi 10 mai 2018 Céleste, héros de cette folle aventure, tombe de nulle part dans une ruelle déserte.
Pris de panique, il se sauve et atterrit dans le jardin d'une école peu banale, l'école des ventriloques, dirigée par le Sacro-Saint Directeur. Parachuté dans ce monde parallèle où les marionnettes font la loi, il se démène comme un beau diable pour trouver sa voie. Y parviendra-t-il ?
Au confluent du rêve et de la réalité, nous voici plongés dans l'œuvre d'un visionnaire provocateur !
Un texte rythmé et féroce, la verdeur d'un langage qui transgresse toutes les règles par le truchement de la marionnette : tout est permis dans cet univers déjanté et ludique… Ce conte philosophique nous émerveille, nous fait peur, nous fait rire, agissant tel un miroir déformant des nombreuses facettes de notre personnalité.
Un spectacle aux frontières du rire, là où la tragédie humaine devient grotesque…
Dans cet univers proche de ceux de Kafka et George Orwell, les acteurs manipulent des pantins de taille humaine, à moins que ce ne soit l'inverse…

“Bref, cette «École des ventriloques» est une audace gorgée de moments mémorables.» La Libre
«Un spectacle fantastique ! Un conte onirique ! Du jamais vu ! Un mélange de fiction et de réalité ! Un texte rythmé et féroce ! Du Tim Burton avant la lettre ! Du Grand Guignol ! Sept acteurs talentueux et leurs ventriloqueries.”  Cinémaniacs

Après avoir fait le tour du monde pendant 10 ans, ce spectacle devenu culte revient enfin en Belgique!



Durée : 1h30
Placement libre
Plus d'info Ajouter à ma sélection
L’Ecole des Ventriloques
L’Ecole des Ventriloques
La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel
Avec Dirk Roofthooft et Jérôme Kircher?
Mise en scène : Guy Cassiers
Bruxelles / Drame / Emotion / Humour / Réflexion Théâtre National - Bruxelles Du vendredi 25 mai au jeudi 31 mai 2018 Monsieur Linh s’est réfugié en Europe avec sa petite-fille suite aux bombardements qui ont détruit son pays et anéanti le reste de sa famille. Totalement démuni face aux codes d’intégration dans son pays d’accueil, n’en maîtrisant pas même la langue, il rencontre sur un banc un autre traumatisé de la guerre, un ancien soldat qui a contribué à la destruction de son pays.
Dirk Roofthooft et Jérôme Kircher porteront les récits distanciés de ces deux hommes que tout oppose, deux naufragés de la vie pourtant saisis par l’empathie, et dont l’expérience sensorielle partagée, en dépit de leurs difficultés de communication, trouvera un écho visuel dans les images projetées.
Pour cette adaptation du roman de Philippe Claudel, Guy Cassiers restera donc fidèle à son principe : « ce qui est dit n’est pas montré, et ce qui est montré n’a pas à être dit ».



Durée : non connue
Places numérotées


Plus d'info Ajouter à ma sélection
La petite fille de Monsieur Linh
La petite fille de Monsieur Linh
 

Ma sélection

Valider vider